Les abeilles

Les produits de la ruche

Honig, Wachs, Propolis, Pollen


Le miel 

Le miel est un produit naturel précieux pour l’alimentation. A côté de sucres simples et composés  il contient de l’eau et des éléments précieux comme:

  • Oligoéléments: (calcium, potassium, magnésium, fer entre autres)
  • Des enzymes (glucose-oxydase, phosphatase, invertase…)
  • Des vitamines (vitamines A, C, B1…)
  • Des acides aminés (alanine, cystéine, lysine, méthionine, tryptophane, valine…)
  • Des arômes (acide carboxylique, ester phényl-acétique…)
  • Inhibine (flavonoïdes, glucose oxydase, peroxyde d‘hydrogène…), bactéricides
  • Des acides (acide glycolique et d’autres acides organiques par ex. acide citrique…)

En achetant du miel de votre région vous soutenez activement la pollinisation et sa biodiversité sur le terrain.

Plus d’informations sont disponibles dans le document «  Miel luxembourgeois », que vous pouvez télécharger ici :

 hier herunterladen können.

La cire

 La cire est un métabolite des abeilles. Elles la sécrètent par les glandes à cire de leur abdomen.

 La propolis

La propolis est une résine mastic préparée par les abeilles ; elle leur sert de matériau de construction dans la colonie, par exemple pour l’étanchéité. La composition chimique de la propolis est extrêmement complexe.

Le pollen

Le pollen est la plus importante source d’éléments nutritifs qui assure la survie et la productivité des colonies d’abeilles. En général le pollen collecté par les abeilles ne provient que de quelques espèces de plantes. Au Luxembourg, prédominent pendant la période de mai à août, dans le milieu du pays : le trèfle blanc, le colza et ses parents, différentes espèces de sorbier, trèfle rouge, différente espèces de plantain, Reine des prés, bouleau, différentes espèces de pavots, de chardons et pollen de graminées cultivées. La proportion de maïs ne représente qu’un faible pourcentage. Les pollens de saule et de pissenlit sont recueillis dans les mois de mars à avril. Les abeilles couvrent leurs besoins en protéines, minéraux et lipides presque exclusivement avec le pollen qu’elles recueillent. Les besoins en glucides sont couverts par la collecte de nectar. Le pollen est également d’intérêt pour le consommateur. Au moment du retour à la ruche de l’abeille, le pollen peut être récupéré au moyen d’une trappe à pollen et ensuite collecté.

Download :

Brochure Lëtzebuerger Hunneg DE
Brochure Lëtzebuerger Hunneg FR